Infos Pleine conscience 

 

 

Arrêtez d'attendre pour pouvoir vivre! 

Tich Nhat Hanh

 

 

Qu’est-ce que la Pleine Conscience (ou mindfulness) ?

 

La Pleine Conscience est un concept ancien, qui se retrouve dans de nombreuses traditions comme le taoïsme, l’hindouïsme, le judaïsme, l’islam et le christianisme.

Progressivement, au cours des 30 dernières années, la psychologie occidentale a commencé à reconnaître les nombreux bénéfices de l’entraînement à la Pleine Conscience et elle est devenue maintenant une intervention empiriquement validée pour un large éventail de troubles cliniques.

La pleine conscience est la capacité de chacun à :

porter son attention,

intentionnellement, 

au moment présent,

sans jugement, 

et avec bienveillance

(Jon Kabat-Zinn, 2003 – MBSR )

 

 

2. La Pleine Conscience, ce n’est pas… 

 

  • Une religion : La méditation est présente dans de nombreuses traditions religieuses ou spirituelles. La Pleine Conscience est au cœur de l’enseignement bouddhiste. L’intention de développer la Pleine Conscience au quotidien peut également se faire sans adhérer à une philosophie.
    La mindfulness (ou entraînement à la Pleine Conscience « laïque ») se fait dans le respect des croyances et non-croyance de chacun. Il s’agit de techniques issues de pratiques méditatives bouddhistes, expurgées de toutes connotations spirituelles ou religieuses. Ce n’est pas dans le but d’en enlever la quintessence, mais bien de rendre la Pleine Conscience accessible à tous.

 

  • Une relaxation : Les pratiques méditatives et de relaxation pourront sembler identiques mais elles diffèrent dans l’intention. En méditation, nous n’allons pas chercher à nous détendre, nous allons être observateurs de l’expérience du moment, telle qu’elle est, sans vouloir la modifier. Toutefois, s’arrêter, s’assoir, respirer, ne rien FAIRE, porter son attention sur son corps peut avoir comme conséquence une certaine détente, un soulagement, un apaisement.

 

  • Une psychothérapie : Même si elle a des effets thérapeutiques, la méditation Pleine Conscience n’est pas une thérapie en soi. Il n’est évidement pas conseillé d’arrêter un traitement, quel qu’il soit, pendant la pratique. Mais elle peut être un merveilleux soutien dans ces cas.

 

  • Une gestion de crise : L’entraînement à la Pleine Conscience n’est pas conseillé pour une « gestion de crise » car il ne s’agit pas d’une solution rapide. Il n’est pas indiqué d’en « rajouter » en nous imposant cette démarche volontariste. En cas de choc émotionnel important, laissons-nous le temps nécessaire pour nous en sortir naturellement. La Pleine Conscience viendra juste après.

 

Ce n’est pas le moment d’apprendre à nager quand on est en train de se noyer.

La mindfulness n’est pas un « truc », c’est une manière d’être. Jon Kabat-Zinn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Méditer n'est pas ce que vous pensez

 

Le mot "méditer" a de multiples sens et véhicule diverses croyances, comme si, en méditant, nous arrêtions de penser ou que nous atteignons un état de relaxation extrême.   

Dans la méditation de pleine conscience ou mindfulness telle qu'elle est présentée ici, le terme "méditation" est utilisé dans le sens d'un entraînement à la pratique de la pleine conscience. (D'après Edel Maex et Sandrine Deplus) 

 

Pendant la méditation, nous restons toujours ici, ancré dans la réalité. Le but n'est jamais de s'évader ou d'entrer dans une sorte de transe.

Méditer ne signifie pas davantage "arrêter de penser". La proposition de la pleine conscience, c'est d'observer les pensées, inévitables, mais les empêcher de se laisser envahir par elles... 

 

Méditer... c'est s'arrêter, respirer, observer l'expérience du moment, avec curiosité et bienveillance. C'est peu et tellement à la fois! 

 

Nous pouvons utiliser la Pleine Conscience :

 

  • Pour nous éveiller, nous connecter à nous-mêmes et apprécier la plénitude et la richesse de chaque instant

  • Pour améliorer la connaissance de notre corps et apprendre comment nous nous sentons, nous pensons et nous réagissons. Par notre respiration, nous retrouvons un axe qui nous appartient.

  • Pour nous connecter plus profondément et manière plus intime avec les personnes qui nous entourent, nous inclus.

  • Pour influencer de manière consciente notre propre comportement et élargir nos possibilités de réponse par rapport au monde qui nous entoure

  • Pour nous permettre une meilleure gestion des ruminations mentales, des émotions et du stress

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Pleine Conscience, pour qui ?

 

Face à un rythme de vie de plus en plus effréné, ce programme permet de développer une meilleure qualité de vie et est indiqué pour toute personne désirant vivre plus pleinement et plus sereinement son quotidien.

 

La méditation Pleine Conscience (mindfulness) est une pratique adressée à TOUS, quels que soient l’âge, le milieu social, la condition physique.

Tous ont la même aspiration : retrouver un rapport plus simple aux choses, avoir un regard un peu plus clair sur ce qui importe dans leur vie. La Pleine Conscience s’offre aux personnes qui souhaitent cesser de se disperser, qui ont la sensation d’être toujours dans le passé ou le futur mais rarement d’apprécier le présent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cycle de 8 séances  tel qu'il est proposé ici s'inspire du programme MBSR de Jon Kabat-Zinn et s'adresse à toutes personnes souhaitant trouver plus d'harmonie et de conscience dans sa vie. Le cycle adultes est ouvert à partir de 18 ans, pour un public très large.

Voici le LIEN pour les cycles enfants et ados, en privé ou à l'école.

Une des intentions de ce programme est de prévenir et/ou soulager les symptômes du stress et de la dépression.

 

Seules restrictions : La Pleine Conscience n’est pas conseillée en cas de dépression en phase aigue, trouble bipolaire non stabilisé, séquelles psychologiques d’abus physiques, émotionnels ou sexuels non-traités, dissociation, attaque de panique violente récurrente, trouble psychotique.

 

Les bienfaits de la Pleine Conscience

 

  • Permet une meilleure connaissance de soi, avec une plus grande curiosité et bienveillance vis-à-vis de sa propre expérience, sans jugement.

  • Amène plus de calme et de sérénité

  • A vivre plus pleinement le moment présent :

    • Sans regret continuels sur le passé

    • Libéré des inquiétudes incessantes sur le futur

    • Sans jugement sur soi ou sur la situation présente

  • Nous dégage de nos réactions automatiques face à un problème, des ruminations mentales, des pensées incessantes, de nos attitudes de fuite face à une difficulté du repli sur soi, de la frustration, de la résignation qui amplifient souvent nos difficultés et notre mal-être

    • Ces attitudes permettent de mieux gérer notre détresse et d’agir plutôt que de réagir, de manière adéquate et plus en accord avec nos valeurs.

    • Il ne s’agira plus de réagir, de repousser ce qui se présente mais d’observer avec curiosité et bienveillance ce qui est là, de l’accepter et d’y répondre adéquatement.

 

 

Méditation de groupe – pratique individuelle 

 

Méditer seul n’est pas facile, c’est pourquoi les programmes de méditation Pleine Conscience ont été conçus pour des groupes guidés par un praticien de méditation.

 

Pour installer vraiment les bienfaits de la Pleine Conscience selon ses propres envies et ses possibilités, pratiquer la méditation de groupe ET individuelle est vraiment bienvenue, voire indispensable. Un vrai entraînement personnel, à l’image de l’apprentissage d’un sport, permet d’installer quotidiennement la méditation de pleine conscience.

La pratique de la méditation est véritable engagement que l'on fait avec soi-même. C'est une certaine discipline à instaurer, bienveillante et structurante. S'octroyer 10 minute de PAUSE, de retour à soi, de respiration consciente. D'autant plus quand on a l'impression qu'il nous est impossible de prendre ce petit moment dans le rythme de notre journée, entre le boulot, les enfants, la maison, les courses et le reste...

 

Cette pratique individuelle va varier selon les personnes, les emplois du temps, les intentions… Mais cette pratique, si minime soit-elle, aura certainement des effets bénéfiques. Il est intéressant d’être ouvert à ce « parcours simple mais pas facile » qui demande de la disponibilité pour faire des choses nouvelles et de l’engagement pour les poursuivre pendant 8 semaines.

Adresse 

Rue Centrale, 5A

6230 Pont-à-Celles - BEL

 

Appels 

T : 0479/48.92.32

 

© 2016 par Maïté Massart CAP-Accord

Créé avec  Wix.com

  • facebook